Les cycles féminins sont cadencés par un savant mélange de deux hormones synthétisées par les ovaires, les oestrogènes et la progestérone, qui ont une grande influence sur la production de graisse et la rétention d’eau. Il suffit que leur équilibre vacille, pour que les kilos s’accumulent. Certaines périodes de la vie d’une femme, riches en variations hormonales, favorisent ainsi la prise de poids comme la puberté, le début de contraception orale, la grossesse ou encore la ménopause. Cette dernière étape est même charnière puisque la majorité des femmes prennent entre 4 et 7 kilos à ce moment-là, notamment à cause de la chute progressive des hormones « féminines », les œstrogènes. Les déséquilibres hormonaux se traduisent le plus souvent par une augmentation de l’appétit, ce qui est par exemple le cas lors de la deuxième partie de cycle, après les règles. Ils jouent également sur la répartition des graisses : l’excès d'hormones féminines (les oestrogènes) se traduit ainsi généralement par une prise de poids sur le bas du corps (culotte de cheval, intérieur des cuisses et des genoux), alors que l’excès d’hormone « masculine » (la progestérone) rime plutôt le stockage de graisse au niveau du ventre.

Cela dit, il est un type d'oméga-6 matières grasses que vous voulez essayer d'obtenir dans votre régime appelé GLA ou acide gamma-linoléique, qui peut être pris sous forme de supplément en utilisant certaines huiles comme l'huile d'onagre ou de l'huile de bourrache, et aussi dans les graines de chanvre mentionné ci-dessus. Des études montrent complétant avec GLA peut soutenir le taux de progestérone sains.


Dr Nys : Pour qu'il se produise de graves dérèglements hormonaux, il faut plus qu'un simple régime ! On retrouve effectivement des dérèglements hormonaux catastrophiques chez les anorexiques par exemple, mais pas dans le cas général ! En revanche, les régimes peuvent entraîner des carences en oligo-éléments et vitamines qui peuvent être source de fatigue et même paradoxalement bloquer la perte de poids !
Le résultat, les hormones restent en équilibre. Avec l'ovulation manquante, les niveaux d'oestrogène dans le corps se multiplient, conduisant à un déséquilibre. Toute variation de cet équilibre peut avoir un effet remarquable sur votre santé, ce qui peut entraîner des symptômes de déséquilibre. Ses hormones de déséquilibre hormonal féminin devraient être reconnus et traités dès que possible. Sinon, les symptômes peuvent conduire à des complications majeures plus tard.
Certains articles récents proposent d'associer des hormones mâles au traitement substitutif de la ménopause. Les médecins tentent de promouvoir cette idée avancent que les symptômes psychiques de cette période sont en partie dus à un manque en testostérone. Associée au traitement, elle ralentirait l'ostéoporose, préviendrait le cancer du sein et jouerait le rôle d'un stimulant psychique et sexuel. Ça nous vient des Etats Unis, où l'on n'hésite pas à écrire qu'un effet secondaire comme une hypertrophie du clitoris est parfois "welcomed", bienvenu. Ici, on attend et on voit.
"Défendons la recherche"Pasteurdon : donner à la recherche pour permettre à la médecine de mieux nous soigner Morsure de tiqueMaladie de Lyme : de nouveaux tests pour la détecter plus rapidement et mieux la traiter Bon à savoirPremier accouchement : les femmes peuvent commencer à pousser dès qu'elles le veulent Bien-êtreLa sophrologie, cette approche thérapeutique qui sauve l'esprit

Parmi les innombrables vertus de la vitamine C, elle est réputée pour booster le système immunitaire en jouant un rôle clé pour lutter contre le stress et réguler l’humeur. Si vous avez une progestérone faible (hormone produite par le corps pendant le cycle menstruel), demandez conseil à un naturopathe pour suivre un traitement approprié : traitement à base de lysine ou Acérola… Selon le Dr Sara Gottfried, auteure de The Hormone Cure, l’utilisation de la vitamine C est très efficace pour soigner les déséquilibres hormonaux les plus courants tels que la dépression et l’anxiété.
Cette hormone est sécrétée lors de l’accouchement et favorise l’attachement maternel, le calme et le bien-être. Des recherches récentes ont montré qu’elle joue aussi un rôle dans différents comportements sociaux, notamment ceux de l’empathie, de la générosité, de la confiance et de l’interaction avec les autres. Elle permettrait de se sentir plus entouré et en sécurité. Pour la stimuler, deux solutions : faire régulièrement l’amour. En effet, chaque rapport sexuel s’accompagne de sécrétion d’ocytocine par le cerveau, d’où ce sentiment de plénitude, de complicité et de tendresse qui s’en suit. Et aussi multiplier les contacts physiques agréables et rassurants : massage, câlins, peau à peau entre la maman et le bébé.

Un déséquilibre des hormones, non seulement déclencher des problèmes physiques, mais psychologiques. Un déséquilibre hormonal surtout chez une femme qui passe par un état ménopausique passe par une série de dépression et d'anxiété accompagnée par des sautes d'humeur. Une femme souffrant de déséquilibre hormonal peut se sentir déprimé tout d'un coup, peut avoir des sautes d'humeur et expérience l’angoisse.
La maladie de crohn est la cause de tous vos problèmes. Il serait mieux pour vous de consulter un naturopathe. En attendant vous pouvez prendre des remèdes naturels anti-inflammatoires comme le curcuma, prendre une tisane d’ortie qui est un anti-histaminique, aussi vous pouvez prendre une tisane à base de graines de fenugrec 2f/j pour vos problèmes menstruels. Évitez le gluten, les sucreries, les produits laitiers et la levure.

Les déséquilibres hormonaux affectent significativement la libido. Un faible niveau d’oestrogène peut causer la sécheresse vaginale en plus conduisant à des rapports sexuels mal à l’aise; la testostérone affecte la libido chez les deux sexes. Bien qu’il existe des solutions temporaires, vous devriez obtenir test avec le taux d’hormones par un médecin spécialiste.

bonjour ,voila moi j un problème d’acné qui me laisse des taches et aussi problème de pilosité partout dans mon corps et surtout mon visage qui me gène vraiment .avant les poils de mon visage n’était pas gênante mais depuis que j les touché avec la sire c devenu une vrai catastrophe a chaque fois que je les touche sa deviens de plus en plus long .j’ai 24 ans et c pas facile de vivre avec .svp si vous avez des conseils à me donner.des remèdes naturels à utiliser.j vu une fois un médecin j demandé si s’était un problème hormonal il m’a répondu que non sans même me faire de testes et il a dit que c héréditaire.je ne pense pas car je suis la seule de la famille qui a ce problème.
Lourdeurs de jambes. Quelques mesures d’économie veineuse sont à conseiller : éviter le chauffage dirigé sur les jambes en voiture et au bureau (chauffage d’appoint). Prendre des douches plutôt que des bains et finir par un rinçage des jambes à l’eau froide. Porter des bas de contention, il en est de très seyants. Enfin, en dernier lieu, prescrire des veinotoniques.
In this study, we found that females had a significantly higher serum leptin level than males. This may be due to the increase in the total fat mass in female bodies and also due to the effects of sex hormones [17]. Serum leptin level in skin tags patients is strongly correlated with BMI [18]. Our results going with these results, but in contrast Gorpelloglu et al., 2009 [7] found a non significant difference between groups as regard gender distribution.

Plomb: Ceci est un métal lourd que vous voulez éviter, et il est bien connu que le plomb est toxique, surtout pour les enfants. Lead nuit presque tous les organes dans le corps et a été lié à une palette incroyable d'effets sur la santé, y compris des dommages permanents au cerveau, réduit le QI, la perte, fausse couche, naissance prématurée, l'augmentation de la pression artérielle, des lésions rénales et des problèmes du système nerveux entendre. Mais une autre façon que plomb peut affecter votre corps, est en perturbant vos hormones.
Dr Nys : C'est vrai, la ménopause est une période particulièrement difficile. Toutes les statistiques montrent que les femmes prennent alors du poids. Car la ménopause est une étape jalonnée de nombreuses modifications physiologiques. Il existe un déséquilibre hormonal ovarien, avec une facilité de stockage, d'apparition de cellulite, etc. Mais il y a en parallèle une baisse de l'activité physique. Et il peut également y avoir d'autres dérèglements, thyroïdiens notamment. La prévention de la prise de poids passe par une bonne hygiène alimentaire et une activité physique régulière. Souvent, les femmes sont gênées par leur ventre qui a tendance à s'arrondir après la ménopause. Il faut se rendre compte que c'est un phénomène normal, lié au tassement des disques intervertébraux. Pour lutter contre cela, il faut rééduquer la sangle abdominale. En revanche, prendre un traitement hormonal substitutif n'est pas conseillé pour éviter la prise de poids. Non seulement il est de plus en plus controversé, mais s'il est trop dosé, il va au contraire favoriser l'apparition de ces kilos !
Ethers de glycol: Une chose trouvé à se produire à des rats exposés à ces produits chimiques est rétrécissement des testicules. Ces toxines sont des solvants communs dans les peintures, produits de nettoyage, liquide de frein et de cosmétiques. L'Union européenne affirme que certains de ces produits chimiques peuvent causer l'infertilité ou de nuire à un enfant à naître. Les études sur les peintres ont lié l'exposition à certains éthers de glycol à des anomalies sanguines et faible concentration de spermatozoïdes. Et les enfants qui ont été exposés à des éthers de glycol de la peinture dans leurs chambres avaient beaucoup plus de l'asthme et les allergies.

Les renseignements contenus sur cette page sont fournis à titre d’information seulement. Consultez toujours un professionnel de la santé avant de prendre ou de cesser un médicament ou de prendre toute autre décision en cette matière. Le Groupe Jean Coutu (PJC) inc., ses filiales et les pharmaciens affiliés au réseau Jean Coutu n’engagent leur responsabilité d’aucune façon en rendant disponible cette information sur ce site Internet.


Notre système endocrinien est composé de nombreux organes plus petits qui sont sous la forme de l’hypophyse, les glandes surrénales, les ovaires et les glandes thyroïde. Ces glandes sont responsables de la sécrétion des hormones dans l’organisme qui a un effet sur les organes reproducteurs et sur le fonctionnement des autres parties vitales du corps. La fonction principale de ces hormones est de transmettre des messages dans le cerveau et les glandes endocrines à différentes parties du corps. Il a également été trouvé que même les molécules présentes dans les plantes peuvent poursuivre efficacement le travail de communiquer ces messages.
On m’a découvert au foie une hyperplasie Nodulaire focale d’environ 6cm de diamètre, cette tumeur est surveillée mais n’a pas de traitement (elle pourrait disparaitre à la ménopause dixit le chirurgien). Cette tumeur est hormonale (donc pilule, stérilet hormonales interdits puisque la font grossir en la nourrissant). Je pense que mes problèmes alimentaires remontent à cette pathologie : faim incontrôlable environ 48heures avant l’arrivée de mes règles, ces dernières sont totalement irrégulières et je peux vous assurer que cette faim m’indique sans aucune erreur leur arrivée. Cette faim dure 2 jours en +++++++ et ensuite 2 à 3 jours ++, le reste du temps je peux tout a fait me contrôler et limiter ma consommation sans écart ni grignotage. J’ai tenté d’en parler aux médecins mais leur méconnaissance de cette tumeur fait qu’ils ne me donnent aucune solution. Puis je tenter le massage aux huiles essentielles ??? Ya t’il autre chose que je puisse prendre ? Par avance merci, cordialement
Demandez conseil à un naturopathe ou à un pharmacien. L’extrait normalisé (3 % d’hyperforine ou de 0,2 % à 0,3 % d’hypericine) est l’extrait le plus utilisé pendant les essais cliniques. La posologie courante est de prendre 300 mg, 3 fois par jour (pour les extraits solides). Des extraits liquides normalisés peuvent aussi être utilisés, s’ils fournissent des quantités équivalentes d’hypericine ou d’hyperforine.
Bonjour, j’ai 17ans et cela fait 2/3 jours que j’ai des saignements sans raisons. Ce ne sont pas mes menstru car je les ai déjà eu ce mois ci et je n’est jamais fais quoique ce soit pour avoir des saignements. J’aimerai savoir à peu près la cause de mes saignements je pensais peut être à justement un déséquilibre hormonal mais il y a des symptômes qui ne correspond pas du tout à mon état. Je ne devrai peut-être pas m’inquiéter mais j’aimerai beaucoup savoir la cause de mon saignement.
On m’a découvert au foie une hyperplasie Nodulaire focale d’environ 6cm de diamètre, cette tumeur est surveillée mais n’a pas de traitement (elle pourrait disparaitre à la ménopause dixit le chirurgien). Cette tumeur est hormonale (donc pilule, stérilet hormonales interdits puisque la font grossir en la nourrissant). Je pense que mes problèmes alimentaires remontent à cette pathologie : faim incontrôlable environ 48heures avant l’arrivée de mes règles, ces dernières sont totalement irrégulières et je peux vous assurer que cette faim m’indique sans aucune erreur leur arrivée. Cette faim dure 2 jours en +++++++ et ensuite 2 à 3 jours ++, le reste du temps je peux tout a fait me contrôler et limiter ma consommation sans écart ni grignotage. J’ai tenté d’en parler aux médecins mais leur méconnaissance de cette tumeur fait qu’ils ne me donnent aucune solution. Puis je tenter le massage aux huiles essentielles ??? Ya t’il autre chose que je puisse prendre ? Par avance merci, cordialement

Feeling bloated, irritable, or just not your best? A hormone imbalance could be to blame. Hormones are chemical “messengers” that impact the way your cells and organs function. It’s normal for your levels to shift at different times of your life, such as before and during your period or a pregnancy, or during menopause. But some medications and health issues can cause them to go up or down, too.
Un excès de cortisol : c’est l’hormone du stress. Les obligations de notre vie quotidienne, l’anxiété, les nerfs à fleur de peau… tout cela génère un excès de cortisol dans notre corps. Cela engendre de sérieux problèmes hormonaux. Il faut donc faire attention et traiter ce problème le plus rapidement possible. On peut le faire avec des techniques d’affrontements aux problèmes, des techniques de relaxation, des changements d’habitudes, etc.
Perchlorate: Si vous préférez ne pas avoir votre nourriture avariée avec le carburant de fusée, éviter perchlorate, qui est un composant de carburant de fusée, contamine beaucoup de nos produits et de lait, selon les données d'essai du gouvernement. Lorsque perchlorate pénètre dans notre corps est en concurrence avec l'iode en éléments nutritifs, ce qui la glande thyroïde a besoin pour prendre des hormones thyroïdiennes. Donc, si vous ingérez trop de lui, vous pouvez finir par altérer votre équilibre hormonal de la thyroïde. Ces hormones régulent le métabolisme chez l'adulte et sont essentiels pour cerveau et le développement des organes chez les nourrissons et les jeunes enfants.

Si vous remarquez plusieurs symptômes, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé. Celui-ci vous posera des questions détaillées afin de découvrir quelle hormone est selon lui déréglée dans votre organisme. La liste de vos symptômes devrait l’orienter. Il prescrira ensuite des analyses sanguines visant à valider son diagnostic, puis il pourra proposer un traitement adéquat.
×