Par l’alimentation. La graisse abdominale agit comme un perturbateur endocrinien, en faisant chuter le taux de testostérone et en la transformant en œstrogènes ! On réagit en adoptant une alimentation équilibrée, riche en protéines (pour préserver les muscles) et en « bons » gras (œufs, poissons gras, oléagineux, huile de colza), indispensables à la fabrication des hormones sexuelles.
Les petits dérèglements hormonaux peuvent aussi être améliorés par l’alimentation. « L’idéal est de ne jamais manger un même aliment plus de deux fois par semaine, conseille le Dr Hertoghe.  Mieux vaut aussi restreindre les céréales et les laitages ». En revanche, ne zappez pas la viande et le poisson, indispensable à l’équilibre hormonal. Les coquillages sont aussi recommandés car ils constituent une bonne source d’iode, essentielle à la thyroïde.

Avez-vous l’impression d’être toujours fatiguée?? La fatigue est un des symptômes les plus communs du débalancement hormonal. Un niveau de progestérone élevé occasionne de la fatigue. Si en plus, votre glande thyroïde (glande au niveau du cou qui ressemble à un papillon) ne sécrète pas suffisamment d’hormones, cela mine votre énergie. Une simple prise de sang (spécifique à la glande thyroïde) permettra de savoir si vos niveaux sont trop bas. Si tel est le cas, plusieurs traitements existent afin de vous aider.
Bonjour, je suis très touché par l’état de votre fille et je serai heureux si mes articles vont pouvoir vous guider dans votre recherche. La meilleure façon de guérir une maladie est de connaitre les causes qui se cachent derrière les différents symptômes. C’est à dire il faut aller chercher les causes sous-jacentes pour les traiter au lieux de traiter uniquement les symptômes et rester prisonnier d’un cercle vicieux qui n’aboutira à rien.
Feeling bloated, irritable, or just not your best? A hormone imbalance could be to blame. Hormones are chemical “messengers” that impact the way your cells and organs function. It’s normal for your levels to shift at different times of your life, such as before and during your period or a pregnancy, or during menopause. But some medications and health issues can cause them to go up or down, too.
Donc, fondamentalement, l’acné hormonale est causé quand il ya un déséquilibre hormonal dans votre corps. La meilleure méthode pour prendre soin de ces poussées d’acné sont à traiter avec elle le plus rapidement possible. Même si d’autres formes d’acné peuvent généralement être traitée avec des antibiotiques, peroxyde de benzyle, et rétinoïdes, l’acné hormonal est un cas particulier spécial.
Le niveau d’hormone oestrogène peut conduire à des changements dans les caractéristiques des seins; un niveau accru conduit à des seins sensibles, douloureux, ainsi que des nodules, des fibromes et des kystes. Un faible taux d’œstrogènes (pendant et après la ménopause) est associé à un tissu mammaire moins dense. Parce que le risque de cancer du sein ne peut pas être exclu, le médecin est capable de discerner la cause exacte.

Il peut éventuellement ne répondent pas aux traitements conventionnels, pour par exemple des rétinoïdes topiques et systémiques ou topiques anti-biotiques. Probablement l’aspect le plus frustrant pour le traitement de ce type d’acné est que généralement il ne répond pas très bien aux options de traitement communs fournis sur le comptoir. Les cures les plus efficaces tout simplement commencer par minimiser les irritants externes.
Le déséquilibre à la leptine est un autre problème commun qui provoque des perturbations hormonales, en particulier chez les individus en surpoids. Parce que cette hormone est directement liée au métabolisme des graisses stockées, le seul symptôme le plus évident de déséquilibre en leptine sont des fringales fréquentes. Si vous êtes enclin au “petits creux” répétitifs et aux fringales nocturnes puissantes, (souvent pour des aliments riches en calories, glucides et lipides) vous pouvez avoir développé une résistance à la leptine. Pour commencer le processus d’inversion de déséquilibre à la leptine, commencez en évitant les aliments comme le sirop riche en fructose de maïs, les glucides simples (pain blanc, riz blanc, sucre blanc), et de grandes quantités de grains. Lorsque vous achetez des provisions, restez loin des aliments emballés. Au lieu de cela, optez pour des produits non transformés et les viandes qui sont riches en protéines et en graisses saines comme le saumon, le thon, le maquereau, le bœuf nourri à l’herbe, les olives, les avocats, et les œufs (l’oeuf entier, et pas seulement les blancs !), la lutte contre l’envie de grignoter ne fera qu’aggraver le problème. Au lieu de cela, essayez de manger des petits repas équilibrés chronométrés à environ 4 heures d’intervalle. Cela reconditionnera votre corps à un programme d’alimentation saine. (lire : astuces anti-fringales)
The patients were selected randomly from Out Patients Clinic of Dermatology, Zagazig University Hospitals in the period between January and June 2011. We excluded from our study: patients receiving any drug that could alter leptin level as sympathomimetics, antipsychotics and retinoids. Patients receiving any drug that could alter blood lipids (e.g. statins), pregnant females and patients with thyroid function disorders were also excluded.

Most women’s periods come every 21 to 35 days. If yours doesn’t arrive around the same time every month, or you skip some months, it might mean that you have too much or too little of certain hormones (estrogen and progesterone). If you’re in your 40s or early 50s -- the reason can be perimenopause -- the time before menopause. But irregular periods can be a symptom of health problems like polycystic ovarian syndrome (PCOS). Talk to your doctor.


Les femmes qui réagissent au stress en produisant plus de cortisol qu’il ne leur en faut, ou qui sont continuellement contraintes à affronter leur patron, un ours ou n’importe quelle situation stressante… accumulent généralement de l’énergie qui se transforme sous forme de gras. Ce gras se loge alors autour de la taille pour être à proximité d’utilisation.
×