Les points noirs et les boutons d’acné apparaissent souvent à cause de l’obstruction des pores. Cependant, les médecins mettent aussi en garde : l’apparition soudaine et répété de boutons d’acné est directement reliée aux changements hormonaux dans l’organisme. Par exemple, un taux trop élevé d’androgènes provoque de l’acné sur tout le corps. On l’observe généralement chez les adolescents qui doivent mener une lutte compliquée pour avoir une peau lisse et nette.

Cette hormone est sécrétée lors de l’accouchement et favorise l’attachement maternel, le calme et le bien-être. Des recherches récentes ont montré qu’elle joue aussi un rôle dans différents comportements sociaux, notamment ceux de l’empathie, de la générosité, de la confiance et de l’interaction avec les autres. Elle permettrait de se sentir plus entouré et en sécurité. Pour la stimuler, deux solutions : faire régulièrement l’amour. En effet, chaque rapport sexuel s’accompagne de sécrétion d’ocytocine par le cerveau, d’où ce sentiment de plénitude, de complicité et de tendresse qui s’en suit. Et aussi multiplier les contacts physiques agréables et rassurants : massage, câlins, peau à peau entre la maman et le bébé.


Les experts ne sont pas certains de l’impact des hormones sur le cerveau. Ce qu’ils savent par contre, c’est que les changements dans les niveaux d’estrogène et de progestérone peuvent vous donner l’impression d’avoir le cerveau embrouillé et affecter aussi la mémoire. Certains experts croient que l’estrogène peut avoir un effet sur les neurotransmetteurs du cerveau. Les problèmes d’attention et de mémoire sont plus communs pendant la pré-ménopause et la ménopause, cependant ceux-ci peuvent aussi être symptomatiques d’autres conditions causées par les hormones.
Si vous souffrez de dépression ou de sautes d’humeur incontrôlées en fonction de votre cycle hormonal, des compléments d’Ashwagandha (une plante adaptogène utilisée depuis plus de 3000 ans en médecine ayurvédique), sous forme de gélules, peuvent vous aider à réguler vos humeurs et refreiner vos pensées négatives. Le ginseng indien a de nombreuses vertus sur le système nerveux en réduisant les symptômes liés au stress.

Le corps humain puise dans les graisses qu’il se sert comme blocs de construction pour créer des cellules saines. Des études ont prouvé qu’une surabondance d’acides gras polyinsaturés, tels que ceux trouvés dans certains légumes, le canola, l’arachide et les huiles de soja, ainsi que la margarine ont le potentiel de causer un certain nombre de problèmes de santé désagréables englobant les divers degrés de déséquilibre hormonaux. Les acides gras polyinsaturés sont moléculairement instables et plus sensibles à l’oxydation que les autres graisses alimentaires. En l’absence de graisses stables plus appropriées, le corps humain est obligé d’utiliser des acides gras polyinsaturés pour réparer et construire les nouvelles cellules. Une telle activité peut conduire à une mutation de la cellule qui à son tour provoque un dysfonctionnement des hormones.
Les femmes qui réagissent au stress en produisant plus de cortisol qu’il ne leur en faut, ou qui sont continuellement contraintes à affronter leur patron, un ours ou n’importe quelle situation stressante… accumulent généralement de l’énergie qui se transforme sous forme de gras. Ce gras se loge alors autour de la taille pour être à proximité d’utilisation.
Les personnes en transition vers la ménopause ou en ménopause peuvent ressentir des signes de déséquilibre hormonal. Bien que l'âge moyen de la ménopause soit d'environ 51 ans, les symptômes peuvent se manifester dès 45 ou 46 ans. La diminution des niveaux d'œstrogènes peut déclencher des bouffées de chaleur et des sueurs nocturnes. Cela peut également entraîner chez certaines personnes des problèmes de mémoire ou des sensations de " brouillard " ainsi que des sautes d'humeur, un sentiment de dépression, une mauvaise qualité de sommeil, une diminution de la libido et une sécheresse vaginale. Ce déséquilibre varie d'une personne à l'autre.
×