bonjour, tous vos articles sont très intéressant, mais ce que je vais vous demander est en premier pour ma fille de 36 ans, voici 5 ans maintenant qu’ ‘on lui a dit qu’elle faisait le pré diabète, elle était en surpoids et elle est redescendue de 78 kg à 50 kg, mais on a jamais trouvé pour pouvoir doser son taux de sucre, après on lui dit que la tyroïde devait être aussi dosée, malgré son régime respecté à la lettre sans jamais d’écart car elle veut à tout prix guérir, rien ne va, elle à changé de diabétologue et là ont lui apprend qu’elle ne fait pas de pré diabète mais de l’ hypo glycémie, ce qui n’empêche pas que son sucre descend trop vite et surtout après un effort , même ménage , elle se retrouve en épuisement total avec en plus de la fibromyalgie et dépression à force de n’arriver à rien et que dans son régime elle ne pouvait plus rien manger que du gouda jeune, confiture sans sucre, chocó sans sucre ainsi que dans les viandes juste blanc de poulet et bœuf mais un peu, avant qu’ on ne lui découvre cela elle était en forme et depuis son état est l’épuisement, la fatigue et tout le reste, pourtant je ressens que ces spécialistes font une erreur et ne trouve pas, moi même je recherche des plantes qui pourrait la soigner et stabiliser le pancréa qui rejette le sucre, je suis certaine qu il y a un moyen et en passant sur votre site vous parlez quand même de ces maladies, donc ma question est: pouvez vous me dire quelle plantes et régime associé qui l’aiderait?
Les personnes en transition vers la ménopause ou en ménopause peuvent ressentir des signes de déséquilibre hormonal. Bien que l'âge moyen de la ménopause soit d'environ 51 ans, les symptômes peuvent se manifester dès 45 ou 46 ans. La diminution des niveaux d'œstrogènes peut déclencher des bouffées de chaleur et des sueurs nocturnes. Cela peut également entraîner chez certaines personnes des problèmes de mémoire ou des sensations de " brouillard " ainsi que des sautes d'humeur, un sentiment de dépression, une mauvaise qualité de sommeil, une diminution de la libido et une sécheresse vaginale. Ce déséquilibre varie d'une personne à l'autre.
J’ai bien lu vos dossiers sur l’acné et essaye en parallèle de nettoyer mon corps via une bonne nutrition, des lavements etc. J’ai même fait une prise de sang pour détecter d’éventuelles intolérances alimentaires et je prends des pro biotiques. Une partie de mon acné va s’améliorer avec cette meilleure hygiène de vie mais je sais qu’il reste une grosse part qui est due aux hormones.. Que puis je prendre pour tout réguler ?
Demandez conseil à un naturopathe ou à un pharmacien. L’extrait normalisé (3 % d’hyperforine ou de 0,2 % à 0,3 % d’hypericine) est l’extrait le plus utilisé pendant les essais cliniques. La posologie courante est de prendre 300 mg, 3 fois par jour (pour les extraits solides). Des extraits liquides normalisés peuvent aussi être utilisés, s’ils fournissent des quantités équivalentes d’hypericine ou d’hyperforine.
Une variété d’organes et de glandes dans le corps équilibre les hormones naturellement tout au long de votre vie. Cependant, les déséquilibres hormonaux se produisent pour diverses raisons. Les symptômes d’un déséquilibre hormonal peuvent avoir un effet dramatique sur vos activités quotidiennes. Souvent, les médecins prescrivent des hormones synthétiques, qui posent généralement des risques importants pour la santé, pour remédier aux insuffisances de votre corps, mais beaucoup de gens hésitent à se tourner vers les hormones de prescription. Au lieu de prendre des médicaments sur ordonnance, ils cherchent un moyen plus naturel d’ajuster les hormones.
Les opinions exprimées dans ce blogue sont celles de ses auteurs et ne représentent pas celles de Plus Saine La Vie. Le contenu fournit dans ce blogue est à titre indicatif seulement. Il s’agit d’informations générales qui ne peuvent s’appliquer à vous en tant qu’individu et qui ne peuvent substituer des soins ou conseils d’ordre professionnel. La présence de liens ne constitue pas ou n’implique pas un endossement des sites liés ou de ses sociétés affiliées, ou de tout autre contenu, information, produits, services, publicités ou messages présentés sur ou via ces sites.
Les hormones sont des substances particulièrement puissantes. Même à de très faibles concentrations dans le sang, elles exercent des effets marqués sur les organes cibles. Lorsqu’une hormone est sécrétée, sa présence dans le sang est généralement brève (elle dure de quelques secondes à trente minutes). Le délai d’apparition et la durée des effets hormonaux varient considérablement – certaines hormones produisent des effets instantanés, d’autres mettent des heures, voire des jours, à faire sentir leurs effets.
Lorsqu’on avance en âge, les glandes du système endocrinien vieillissent aussi. Leur production d’hormones devient alors souvent chaotique, d’où des déséquilibres plus fréquents. Chez la femme, l’arrivée de la ménopause est une période de chamboulements bien connue (arrêt des règles, sécheresse de la peau, fragilisation des os…) en raison justement du tarissement des hormones féminines.
Cette hormone est sécrétée lors de l’accouchement et favorise l’attachement maternel, le calme et le bien-être. Des recherches récentes ont montré qu’elle joue aussi un rôle dans différents comportements sociaux, notamment ceux de l’empathie, de la générosité, de la confiance et de l’interaction avec les autres. Elle permettrait de se sentir plus entouré et en sécurité. Pour la stimuler, deux solutions : faire régulièrement l’amour. En effet, chaque rapport sexuel s’accompagne de sécrétion d’ocytocine par le cerveau, d’où ce sentiment de plénitude, de complicité et de tendresse qui s’en suit. Et aussi multiplier les contacts physiques agréables et rassurants : massage, câlins, peau à peau entre la maman et le bébé.

Leaky gut est une condition qui ne touche pas seulement le tube digestif, mais provoque également des problèmes hormonaux et peuvent cibler la thyroïde. Lorsque les particules de nourriture non digérée comme gluten fuite à travers votre paroi intestinale dans la circulation sanguine, il provoque une inflammation causant la maladie de l'ensemble du corps et les organes plus spécifiques comme la thyroïde.
Le déséquilibre à la leptine est un autre problème commun qui provoque des perturbations hormonales, en particulier chez les individus en surpoids. Parce que cette hormone est directement liée au métabolisme des graisses stockées, le seul symptôme le plus évident de déséquilibre en leptine sont des fringales fréquentes. Si vous êtes enclin au “petits creux” répétitifs et aux fringales nocturnes puissantes, (souvent pour des aliments riches en calories, glucides et lipides) vous pouvez avoir développé une résistance à la leptine. Pour commencer le processus d’inversion de déséquilibre à la leptine, commencez en évitant les aliments comme le sirop riche en fructose de maïs, les glucides simples (pain blanc, riz blanc, sucre blanc), et de grandes quantités de grains. Lorsque vous achetez des provisions, restez loin des aliments emballés. Au lieu de cela, optez pour des produits non transformés et les viandes qui sont riches en protéines et en graisses saines comme le saumon, le thon, le maquereau, le bœuf nourri à l’herbe, les olives, les avocats, et les œufs (l’oeuf entier, et pas seulement les blancs !), la lutte contre l’envie de grignoter ne fera qu’aggraver le problème. Au lieu de cela, essayez de manger des petits repas équilibrés chronométrés à environ 4 heures d’intervalle. Cela reconditionnera votre corps à un programme d’alimentation saine. (lire : astuces anti-fringales)

L’huile de coco est considéré par de nombreux amateurs de vie naturel et de professionnels de santé comme la plus saine de graisses saturées qu’une personne peut manger. Parmi les avantages de l’huile de coco vierge est sa capacité d’équilibrer la fonction thyroïdienne par la promotion de la transformation du cholestérol en prégnénolone, l’un des blocs de construction qu’utilise notre corps pour produire des hormones. Comme si cela ne suffisait pas, l’huile de coco contient également des triglycérides à chaîne moyenne (TCM), une forme particulière de cette graisse qui aide notre corps à maintenir un poids de santé en augmentant les niveaux de métabolisme et d’énergie. Plus d’énergie signifie un corps plus fort et une plus grande capacité à effectuer des tâches au jour le jour, ce qui laisse plus de temps libre pour des activités ludiques, la relaxation et le sommeil,  trois choses qui peuvent avoir un impact positif considérable sur le bonheur et le bien-être.
Avec l’exercice physique. Les sports en endurance douce (à partir de 30 à 45 minutes d’effort) sont de véritables boosteurs d’endorphines. La course à pied est bien connue pour avoir cet effet, mais elle n’est pas la seule : la natation, le vélo, le rameur, la marche, les sports collectifs ou l’aérobic – dès lors qu’ils sont pratiqués entre 50 et 70% de la fréquence cardiaque maximale – sont des usines à fabriquer ces précieuses molécules.
Boire trop de caféine est presque aussi mauvais que ne pas dormir suffisamment. Il élève votre taux de cortisol, abaisse votre taux d'hormones de la thyroïde et crée essentiellement des ravages dans tout votre corps. Si vous avez besoin d'un petit coup de pouce, essayez de ne pas boire plus d'un ou deux tasses de thé vert ou de café. Vous gardez vos hormones en échec et de profiter de la perte de poids et le cancer tuent les avantages aussi bien!
Je me permet de vous contactez car j’ai un soucis hormonal depuis plusieurs année maintenant, j’ai 27 ans, j’ai changé de pilules plusieurs fois rien y fait, et j’ai de plus en plus de symptômes très désagréables comme être tout le temps fatigué, les humeurs qui change très souvent, des boutons sur le visage qui empire de plus en plus, j’ai tout essayé rien y fait, ça me gâche la vie énormément, j’en est Parlé à ma gynécologue mais elle fait rien et médecin pareil donc je sais plus quoi faire et j’ai envie que ça change pour retrouver enfin une belle peau et confiance en moi car J’en peu plus, j’espère que vous allez avoir une solution pour moi ça serai miraculeux, n’attend votre réponse merci beaucoup.
Le corps humain puise dans les graisses qu’il se sert comme blocs de construction pour créer des cellules saines. Des études ont prouvé qu’une surabondance d’acides gras polyinsaturés, tels que ceux trouvés dans certains légumes, le canola, l’arachide et les huiles de soja, ainsi que la margarine ont le potentiel de causer un certain nombre de problèmes de santé désagréables englobant les divers degrés de déséquilibre hormonaux. Les acides gras polyinsaturés sont moléculairement instables et plus sensibles à l’oxydation que les autres graisses alimentaires. En l’absence de graisses stables plus appropriées, le corps humain est obligé d’utiliser des acides gras polyinsaturés pour réparer et construire les nouvelles cellules. Une telle activité peut conduire à une mutation de la cellule qui à son tour provoque un dysfonctionnement des hormones.
Ces molécules ont la capacité de réagir et d’imiter les fonctions de l’hormone native et les actions réalisées dans notre corps. De cette manière, notre corps peuvent utiliser ces molécules végétales de diverses façons efficaces à l’aide de ce mécanisme de communication. Ainsi, les molécules de plantes sont capables de comprendre les besoins hormonales de notre corps et aider le corps à répondre d’une manière mieux.
Cette plante est très efficace pour traiter les symptômes liés à la ménopause : bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, faible production d’œstrogènes, etc. Par ailleurs, elle permet de soulager les règles douloureuses. Elle s’utilise sous forme de teinture : posologie de 0,5 ml à 2 ml par jour. Il faut attendre entre 4 et 6 semaines pour mesurer les premiers effets sur l’organisme.
Lorsque votre moral est touché et que vous vous sentez irritée, comme lorsque vos niveaux d’estrogène sont en chute, il est possible que vous ayez envie de manger plus. Cela pourrait expliquer pourquoi les chutes dans les niveaux d’hormones sont liées à une prise de poids. La chute dans le niveau d’estrogène peut aussi avoir un impact sur les niveaux de leptine, une hormone qui aide au contrôle de la consommation alimentaire.

Une sensation de fatigue constante et une envie de dormir récurrente peuvent indiquer que les hormones ne fonctionnent pas correctement. Le cortisol peut aussi être responsable de cette sensation. En effet, un stress chronique peut augmenter le taux de cortisol dans le corps et perturber le rythme circadien, donc le manque de sommeil et la fatigue prennent le dessus.
×